Soins dentaires de l'enfant

C'est entre 1 et 16 ans que s'établissent les bonnes habitudes en santé dentaire. La relation entre le dentiste et son jeune patient doit être basée sur une grande confiance, de la complicité et un dialogue agréable.

Voici une série de questions fréquentes sur les soins dentaires chez les enfants :


A quel âge les enfants doivent-ils consulter pour la première fois ?

La première visite chez le dentiste doit se faire vers l’âge de trois ans. Au cours de cette visite, le dentiste pédiatrique vous apportera des informations sur une bonne hygiène bucco-dentaire, les bonnes habitudes alimentaires, sur l'importance du fluor ainsi que sur une prévention de maladies éventuelles.

Si toutefois votre enfant n'a pas encore bénéficié d'une visite chez le dentiste, il n'est pas trop tard pour le faire. Mieux vaut tard que jamais !

Comment préparer votre enfant à sa première visite chez le dentiste ?

Il est important d’annoncer la visite chez le dentiste comme une opportunité pour votre enfant de s’occuper de sa santé bucco-dentaire de façon tout à fait normale et positive. N’exprimez pas de craintes. Si l’un des deux parents a peur d’aller chez le dentiste, demandez à l’autre ou à une tierce personne proche de l’enfant non « angoissée » de l’accompagner.

Afin que votre enfant retire une expérience positive de sa première visite, essayez d’éviter l’emploi d’un vocabulaire inadapté et déléguez nous plutôt cette tache. Nous essayons d’éviter l’utilisation de mots qui fassent peur à l’enfant.

Ne lui dites jamais "le dentiste ne va pas te faire mal", dites au contraire "le dentiste va être gentil avec toi".

Si votre enfant pleure, ne vous inquiétez pas. Il est normal que les enfants aient peur de tout ce qui leur est nouveau, inhabituel et étranger.

Une fois votre enfant familiarisé avec le dentiste et le cabinet dentaire nous pourrons plus facilement établir des rapports de confiance avec lui et obtenir sa coopération.

Quelle est la fréquence des visites de contrôle et d'hygiène chez l'enfant ?

Un contrôle, tous les 6 mois est recommandé pour les enfants. En effet les caries dentaires peuvent progresser rapidement chez l'enfant, et ce sans symptômes ni douleurs. Cependant la fréquence des contrôles doit être adaptée en fonction du risque carieux de l'enfant. Les enfants, qui présentent des caries dentaires et une mauvaise hygiène bucco-dentaire sont plus souvent rappelés. Le risque est évalué à chaque visite.

A quel âge faut-il commencer à brosser les dents des enfants ?

Dès l'apparition de la première dent de lait, le nettoyage des dents doit se faire avec une compresse ou une brosse à dents « premier age ». Il est tout a fait recommandé d'utiliser une toute petite quantité de dentifrice (correspondant au petit ongle de l'enfant) faiblement dosé en fluor (250 ppm à 500 ppm). A fur et à mesure de l'évolution des molaires, vous pouvez augmenter le dosage fluoré du dentifrice. Si votre enfant ne prend pas de compléments fluorés (gouttes ou comprimés) vous pouvez utiliser un dentifrice dosé à 1000 ppm.

Le brossage doit être réalisé par les parents, deux fois par jour ; le matin après le petit déjeuner et surtout le soir avant le coucher. Le contrôle parental est essentiel jusqu'à l'âge de 10-12 ans.

Pourquoi les dents de lait sont-elles importantes ?

Les dents de lait sont essentielles au bon développement de l'enfant. Elles permettent d'une part une bonne mastication et donc le maintien d'une alimentation équilibrée, d'autre part elles sont impliquées dans la phonation. Enfin, les dents de lait permettent de maintenir l'espace nécessaire pour la bonne mise en place des dents définitives.

Comment éviter les caries chez l'enfant ?

La mise en place de bonnes habitudes d'hygiène bucco-dentaire et alimentaires dès le plus jeune âge permet d'éviter dans la plupart des cas l'apparition de caries dentaires.

Cependant, de nombreux enfants présentent des caries multiples dès leur plus jeune âge suite à une utilisation fréquente et prolongée du biberon contenant du lait naturel, du jus de fruits, d'autres liquides sucrés ou un allaitement prolongé. Cette pathologie s'appelle le "syndrome de biberon".

C'est pourquoi il est primordial de ne jamais laisser votre enfant s'endormir avec un biberon ou au sein. Il faut également faire attention aux médicaments, notamment les sirops, l'homéopathie et les médicaments traitants l'asthme qui contiennent beaucoup de sucre. La prise de ces médicaments avant le coucher peut entraîner la carie dentaire.

Le grignotage tout au long de la journée et l'ingestion de boissons-sodas (le coca-cola par exemple) fait souvent partie des mauvaises habitudes alimentaires des adolescents d'aujourd'hui. Elles participent au développement des caries dentaires des dents définitives.

Dans tout les cas, il est essentiel de brosser les dents deux fois par jour, le matin et SURTOUT le soir.

Le fluor, quelles recommandations ?

L’utilisation du fluor, par voie générale et en application locale, reste la méthode la plus efficace pour prévenir les caries et préserver la santé bucco-dentaire.

Le fluor, un élément majeur

Le fluor fait assurément partie de la santé dentaire en jouant un rôle essentiel dans la protection des dents Cet oligo-élément se fixe au niveau de l’émail pendant la formation des germes dentaires, entre 0 et 12 ans, lors d’un apport fluoré par voie orale.

Après l’éruption dentaire, le fluor administré par voie locale (dentifrice, gel ou bain de bouche) renforce l’émail en favorisant sa reminéralisation et diminue la quantité de plaque dentaire à la surface des dents.

Attention au surdosage

Comme tout produit actif, le concept de dose doit rester présent : un excès de fluor, toute origine confondue (ingestion de dentifrice chez l’enfant, eau du robinet, eau en bouteille, gouttes ou comprimés) est nuisible, comme n’importe quelle autre prise excessive de médicaments. Un surdosage en fluor peut provoquer une fluorose qui se manifeste par l’apparition de taches disgracieuses sur les dents.

L’enfant et le bilan fluoré

Pour éviter tout surdosage, il est indispensable, avant toute prescription de fluor, d’établir avec votre chirurgien-dentiste ou votre pédiatre un bilan fluor de l’enfant. Ce bilan vise à évaluer la quantité quotidienne de fluor absorbée par l’enfant dans son eau de boisson et son alimentation, afin de prendre une décision concernant la prescription d’une supplémentation fluorée.

Que faire quand votre enfant a cassé une dent ?

Si votre enfant a cassé une dent :

  • Il faut d'abord rincer la bouche avec de l'eau tiède pour la nettoyer.
  • Appliquer de la glace ou des compresses froides sur la lèvre et le visage.
  • Tenter de trouver le ou les morceaux fracturés et les placer dans une petite boîte avec du lait, de la salive ou du sérum physiologique.
  • Consulter le dentiste et apporter les fragments.

Si votre enfant a entièrement perdu une dent (la dent est tombée) :

  • Rester calme
  • Chercher la dent, la prendre par la couronne, éviter de toucher la racine
  • Il ne faut jamais tenter de replacer la dent soi-même dans l'alvéole ou de la nettoyer.

  • Remettre la dent dans la bouche (sans replacer la dent dans son alvéole), dans du lait ou du sérum physiologique.
  • Consulter immédiatement un dentiste. Le facteur temps est primordial , il augmente les chances de succès d'une bonne cicatrisation.


Le dentiste replace la dent avulsée (tombée) dans son alvéole ou recolle le ou les morceaux fracturés. Le pronostic de survie de la dent dépend de plusieurs facteurs, notamment du temps passé en dehors de la bouche (plus le traitement est rapidement initié et plus les chances de succès sont grandes) et du degré de maturité de la dent (plus la dent est récente sur l'arcade dentaire, plus il y a des chances d'une bonne solidification).

Une surveillance rapprochée est nécessaire pendant 6 à 12 mois afin de pouvoir agir en cas de nécrose de la dent. Il est important de surveiller la couleur de la dent, sa mobilité, la gencive autour de la dent. Si vous observez des changements, consulter rapidement.

© Cabinet d'Orthodontie de Pontoise 2014/15 - Mentions légales | Sitemap